Raid VTT de Espère Montcuq

Publié le par Gégé

Raid  VTT de Espère Montcuq

Résumé d'un magnifique raid .....un peu mou parfois! Pas de Scotch en digestif mais... décollage à l'heure dite, après avoir salué Alain IV décidément bien seul ces jours-ci ; lui nous aurait bien suivi mais sa monture non.... Angel, Ruru, Eric E, Yvon et Gégé enquillent à fond les chemins bordant le ruisseau de Rouby ( désolé, mais en terre en glaise pas de gnole, que du Scotch...! ) direction Douelle où nous attend Le Patron. Je dois avant tout préciser que ce raid VTT Espère- Montcuq par la piste equestre et retour par le GR, a été conçu, tracé, GPSisé, testé et approuvé depuis de nombreuses années par Ruru, merci à toi Francis ! Et comme il est plutôt long je vais faire plutôt court ! En bref, après le Pont du Lard et le chemin des racines on s'enfile dans un long et superbe sentier vers le Plantou Blanc (mais pas plus que le Quercy) avant la montée en douceur vers Le Colombier - Quel bonheur de rouler dans cette contrée qui nous enchante, avec ces lieux-dits aux noms qui chantent, et qui ont une histoire bien ancienne.... après Les Salles voici Al Falgayras (une autre résidence d'Yvon ?), qui sauf erreur signifie "Chez le forgeron", chez moi on disait aussi "Lou faouré", mais peu importe, comme on dit : "faut battre le fer quand il est chaud" et maintenant qu'on est vraiment chauds, on est pas prêts à se laisser abattre, alors ça avance fort sur les chemins après Villesèque. A la queue leu leu on trace notre sillon au milieu des champs labourés, la campagne est calme, à part les pentes tout est douceur pour nos yeux, le paysage est magnifique et on en prend plein les mirettes. Parfois Ruru crie à ceux de devant : "Eh les gars, c'était à droite !" bien fait , du coup on les rattrape fastoch' ! Il faut dire que sans lui on se serait vite perdus car ce n'est pas évident de s'y retrouver sur ce gigantesque jeu de pistes : il y en a dans tous les sens ! C'est beau je l'ai déjà dit, mais il y a quand-même un bémol : un énorme tracteur avec une rampe d'au moins 30 mètres de large en train d'épandre du désherbant ; je laisse au lecteur le soin d'en tirer ses propres conclusions sur le respect de la nature et ce que nous consommons......En pestant contre l'empoisonneur nous appuyons encore plus fort pour nous tirer vite de là !! Grosse descente bien chahuteuse avant d'entrer dans Montcuq par devant pour en ressortir par derrière.... nous avons donc traversé Montcuq et je peux vous affirmer que c'est bien le seul endroit du raid qui n'était pas gras..... 34 km au compteur, nous sommes à mi-parcours , pas le temps de boire un café car nous n'avons aucun équipement de nuit, faut pas lambiner...C'est par un gros coup de cul ( ici c'est normal ! ) qu'on quitte la ville par une rue nommée "Pentecôte" ( ça ne s'invente pas ! ) Tout en haut mini-pause casse-croûte avec tout un tas de blagues potaches qui vont avec, et ça repart plein pot. On est maintenant vraiment dans la glaise blanche qui colle bien, mais on ne s'en sort pas trop mal. Nous voici à La Pélissière , le jour faiblit, on accélère, on évite la crête des Coustalasses un peu trop technique sur son final, et d'ailleurs Angel ne l'aime pas...... pour s'enquiller à fond les ballons dans la combe de Vignassos et retrouver ce sentier de rêve (sens inverse de l'aller) : trois kms de bonheur dans un tunnel végétal où la pénombre grandissante nous rend euphoriques, les arbustes nous saluent bien bas et il faut souvent effacer les épaules si on ne veut pas y laisser un clavette en chemin.... Pendant ce temps le jour aussi a fait son chemin, et lorsque vient le moment de se quitter, le soleil s'est déjà couché : on se dit qu'on a passé encore une belle journée : quelle chance d'avoir un tel terrain de jeu, la santé pour le parcourir, mais aussi et surtout d'aussi bon copains pour partager tout ça..... Mention "Trés bien" à Angel ! Il passe maintenant partout (presque ) sans hésiter.Et comme lui dit Eric L " Tu es jeune à VTT , quand tu aura 20 ans d'expérience comme nous, tu n'aura plus de problèmes.......!" Bravo Angel et merci à tous Au compteur 68 kms D+ 1000 m environ 4h20 de roulage

Commenter cet article